07/02/2006

 

PAS DE FESSES A LA MAISON !!!!!

 

Faut-il donner des fessées aux enfants ? C'est éternel débat qui oppose les défenseurs de l'éducation "à l'ancienne" aux parents "non-violent". Une étude américaine pourrait bien donner raison aux seconds. Une bonne claque aux idées reçues...........

 

Les fessées et autres corrections seraient à éviter absolument. Elles seraient responsables de séquelles psychologiques à long terme.

 

C'est le résultat d'une étude menée par une psychologue américaine, Elisabeth Gershoff. Celle-ci a voulu connaître les conséquences des claques et autres féssées sur l'avenir à plus ou moins long terme des enfants. Elle a ainsi réalisé une analyse  des résultats de 88 études sur le sujet. Pas moins de 36000 enfants ont donc été observés.

 

Pour évaluer les répercussions, elle a définit 11 comportements et expériences, selon les âges, et mesuré leur corrélation avec des chatiments corporels. Les onze paramètres évalués sont :

 

* Obéissance immédiate

* L'intériorisation des émotions

* Qualité de la relation avec les parents

* Maltraitances physiques des parents sur l'enfant ou le conjoint

* Santé mentale

* Agressivité

* Comportement antisocial ou criminel.........etc.............

....................

 

Des conséquences négatives, même à long terme........

 

La psychologue a trouvé une forte association entre tous les éléments qu'elle étudiait et le fait d'avoir reçu claques et féssées. Et il s'agissait pratiquement à chaque fois d'effets négatifs : comportement antisocial, agressivité.... Un seul point positif a été observé : la fessée semble effectivement entraîner l'obéissance immediate. Pour la scientifique "il existe un consensus selon lequel les punitions corporelles sont efficaces pour faire obéir un enfant immédiatement mais dans le même temps des pédopsychiatres soulignent que les châtiments corporels, de par leur  nature, peuvent évoluer vers des maltraitances physiques".

 

http://doctissimo.fr/html/psychologie/mag_0131/ps_6383_fe...

 

tendrement, fanidole

21:39 Écrit par CELINE DURAND alais FANIDOLE | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

slt merci d'etre repasse par notreblog! alle zou, dans nos blog amis! a bientot!

Écrit par : J-Jacques | 08/02/2006

Une féssées une fois... Cela ne fait pas du mal de temps en temps...
Choupette a reçus sur 8ans de moi, une gifle!!!
Il m a craché dessus, et m'a dit: ta gueule t'es pas mon pere!!!
Ke fallait-il ke je fasse???
En plus, comme il est Hyper...
C'etait pas premiere fois!!!
Si on bat c enfants... La... Et surtout si il on rien fait!!!
Une fesse ou une gifle, cela des fois reveil!!!
mustang68

Écrit par : mustang68 | 08/02/2006

Vie du Présent Merci de votre passage chez moi et oui je suis heureux et j'ai la joie Merci

Écrit par : italo | 08/02/2006

Bonjour Fanidole N'ayant pas encore d'enfant, ton article m'a fait réfléchir. Je ne pense pas qu'une fessée, si elle est comprise pas l'enfant et qu'elle n'a pas pour seul but de faire mal, n'est pas plus condamnable ou dommageable qu'un hurlement ou une colère. Le problème de la fessée, je pense, c'est la suite. Je me dis qu'une fois qu'on a donné une fessée à un enfant, le geste peut facilement devenir la méthode systématique de réprimande. C'est simple, rapide et plus immédiatement efficace qu'un dialogue, il y a donc une tentation d'y revenir. Et j'ai tendance à croire qu'une fois qu'elle est devenue une habitude récurrente, la fessée n'a vraiment rien de bon ! Au pire, elle peut même devenir une sorte de défouloir.

Écrit par : Artatum | 08/02/2006

Bonjour Fanidole Hélas je ne peux que bien peu de choses,mais mon soutien moral t'est entièrement
acquis,et ton merveilleux blog aura souvent ma visite.
Vaste sujet que l'évaluation des psy.,ils ne maîtrisent pas toujours tous les paramètres.
Pour ne rien te cacher Julia Roberts est ma préférée.
Zoup dans mes liens et bisous à vous deux.

Écrit par : DUKE | 08/02/2006

Totalement opposée aux gifles et fessées... Les gifles peuvent endommager l'ouïe, et les fessées sont une atteinte à l'intégrité physique et sexuelle de l'enfant. (Je ne parle pas d'une petite tape gentille, encore que...)

Alors, un petit passage sous la douche ? Léger, hein... Ca calme les colères - et si c'est le parent qui a besoin d'exploser, il faut qu'il explose tout seul, mais qu'il ne passe pas sa colère sur l'enfant (même si c'est le comportement de l'enfant qui l'a provoquée...)

Écrit par : Pivoine | 15/02/2006

Les commentaires sont fermés.