20/04/2006

 

Syndrome Gilles de la Tourette

 

La maladie de Gilles de la Tourette


Description

Cette maladie, qui porte le nom du neurologiste français qui l'a décrite pour la première fois, est un trouble nerveux héréditaire caractérisé par des tics, qui sont des mouvements répétitifs que la personne ne peut contrôler. Selon la rigueur avec laquelle elle est définie, le Syndrome  Gilles de la Tourette (SGT) touche entre 1 personne sur 3 000 à 1 sur 200. Tous les groupes ethniques sont concernés, mais les garçons sont trois fois plus touchés par cette maladie que les filles.

Les cas graves de SGT peuvent provoquer des comportements que de nombreuses personnes trouvent bizarres, agressifs ou alarmants. De nombreuses personnes qui ont entendu parler de cette maladie l'associent avec des jurons incontrôlés formulés à voix haute. C'est un des symptômes probables dU SGT, mais c'est l'un des plus rares. La plupart des sujets atteints du S GT souffrent de tics moins graves.

Causes

Le Syndrome   Gilles de la Tourette est principalement une maladie génétique héréditaire. Nous héritons tous d'un ensemble de gènes provenant de chaque parent. De nombreux gènes hérités ne se manifestent que lorsque les deux ensembles renferment le gène de cette maladie. Les gènes dominants, comme ceux de la maladie de Gilles de la Tourette, ne nécessitent qu'un exemplaire ; si l'un des parents porte le gène qui provoque la maladie, l'enfant est susceptible de la développer.

Cependant, l'enfant ne développera pas obligatoirement la maladie, car elle n'est qu'un des éléments d'une gamme de troubles nerveux qui semblent se développer à partir d'un petit ensemble de gènes. Parmi ces troubles figurent :

les troubles obsessionnels compulsifs (voir trouble de l'anxiété)
le trouble déficitaire de l'attention et de l'hyperactivité (TDA/TDAH)
des difficultés d'apprentissage

le retard du développement moteur ( mauvaise coordination durant l'enfance )
les troubles tels que somnambulisme et le fait de parler pendant le sommeil
le syndrome d'Asperger, c'est-à-dire l'incapacité de reconnaître des indices sociaux évidents pour les autres
l'autisme, la forme la plus extrême de de ce groupe de troubles
Les troubles obsessionnels compulsifs et le TDAH sont très courants chez les sujets atteints de la maladie de Gilles de la Tourette et peuvent provoquer de plus grands troubles que la maladie elle-même. Le TDAH se caractérise par une incapacité d'attention et un comportement impulsif, tandis que le trouble obsessionnel compulsif entraîne la réalisation répétitive de la même tâche. Chez les adultes, cela implique des habitudes telles que vérifier continuellement que la porte est verrouillée ou que le four est éteint, ou se laver les mains sans arrêt. Chez l'enfant, un comportement typiquement obsessionnel et compulsif est de toucher une chose avec une main et d'éprouver le besoin de la toucher avec l'autre " pour être à égalité ".

On n'a identifié qu'un seul gène ayant un lien possible avec ce type de troubles. D'autres gènes entrent probablement en ligne de compte et déterminent le trouble dont l'enfant souffrira. Il existe également d'autres facteurs qui entrent dans la détermination de ce qui est susceptible de développer la maladie de Gilles de la Tourette et avec quelle gravité. Les garçons dont un des parents est porteur de la maladie sont très susceptibles de la développer, contrairement à la plupart des filles. Cependant, elles risquent de souffrir de troubles obsessionnels compulsifs.

Symptômes et Complications

La majorité des sujets atteints de la maladie de Gilles de la Tourette souffrent d'un simple tic moteur. Le plus courant des tics est le clignotement permanent de l'oeil. On dénombre également :

les grimaces
le haussement d'épaules
les mouvements saccadés de la tête
le crachement
le tapotement des jambes
une façon bizarre de marcher
Les tics moteurs complexes font appel à plus de muscles et à des mouvements plus compliqués. Aux yeux du profane, ils peuvent ne pas apparaître comme des tics du tout :

se frotter le nez
une certaine agitation
sentir les objets
toucher les autres
copier les gestes des autres (échopraxie)
très rarement, certains comportements auto-destructeurs comme se cogner la tête ou se mordre la lèvre
Tous les sujets affectés par la maladie de Gilles de la Tourette ne développent pas de tics vocaux, mais ils sont assez courants. On peut citer :

le raclement de gorge
le jappement
l'aboiement
la répétition des paroles des autres (écholalie)
les jurons et les expressions grossières (coprolalie)
La coprolalie est le symptôme habituellement associé à la maladie de Gilles de la Tourette, mais seulement une minorité des sujets atteints de cette maladie présentent ce symptôme.
La plupart des sujets en sont conscients et essaient de se contrôler en remplaçant le mot au moment où il sort par quelque chose de neutre, comme "câline".

Évidemment, la coprolalie et l'écholalie, en particulier, peuvent créer de sérieux problèmes à l'école, autant avec les professeurs qu'avec les autres enfants. La plupart des enfants souffrant de la maladie de Gilles de la Tourette fréquentent l'école normalement, mais cela peut s'avérer difficile si les symptômes sont extrêmes ou si les professeurs ne les supportent pas ou ne les comprennent pas.

En réalité, la plupart des personnes atteintes arrivent à contrôler leur symptôme pendant quelques minutes, mais ils le comparent au fait de retenir un éternuement. Il doit finalement se manifester et à le retarder trop longtemps, il finira par se manifester de manière plus spectaculaire.

Les sujets atteints de la maladie de Gilles de la Tourette remarquent souvent que leurs symptômes empirent lorsqu'ils sont nerveux et diminuent lorsqu'ils sont détendus ou très concentrés.

Les symptômes de la maladie apparaissent généralement avant l'âge de 18 ans. S'ils se manifestent plus tard, son diagnostic est compromis. Les symptômes empirent lors de la puberté et s'affaiblissent avec l'âge.

Diagnostic

La maladie de Gilles de la Tourette se diagnostique par ses symptômes.

Traitement et Prévention

Comme il s'agit d'un héritage génétique, il n'existe pas de prévention pour la maladie de Gilles de la Tourette. On ne devrait jamais forcer un enfant atteint de cette maladie à cesser de manifester ses symptômes, car cela revient à punir un enfant pour une maladie qu'il ne peut contrôler.

De nombreux enfants atteints de la maladie de Gilles de la Tourette présentent également un trouble déficitaire de l'attention et de l'hyperactivité. Malheureusement, les médicaments prescrits contre cette maladie peuvent accentuer les tics. En fait, la maladie de Gilles de la Tourette est souvent diagnostiquée après que ces médicaments ont mis en évidence un tic déjà existant. Si votre enfant souffre des deux troubles, vous devez consulter votre médecin afin de déterminer quels symptômes font le plus obstacle à une vie normale et heureuse et choisir les traitements en conséquence.
 

Source: http://sante.sympatico.ca/

 

ensemble decouvrons  le Syndrome Gilles de la Tourette sur le nuage de bri  SITE EXCELLENT AVEC FORUM DE DISCUSSION

19:28 Écrit par CELINE DURAND alais FANIDOLE | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir fanidole Puisque j'ai décidée de surfer ce soir je me suis dis je vais rendre une petite visite à mon amie Fanidole et voir où en sont ses travaux, pas trop fatiguée ?? Je te remercie pour les explications concernant la maladie de ta petite fille, tu dois être une femme exceptionnelle et très courageuse et tous les honneurs du monde te reviennent, car ca ne doit pas toujours être facile à vivre.
Je vous souhaite toutes deux une excellente soirée et pleins...pleins...pleins de gros bisous
Sincère amitié

Écrit par : martine | 20/04/2006

bonjour merveilleuse journée a toi
et merci pour ton commentaire...

Écrit par : coeurdenfant | 21/04/2006

Bonjour Je suis tombée du lit ce matin alors j'ai le temps de faire un petit tour de blog !...merci de passer...je me fais égelement un plaisir de découvrir ton blog....et ce matin je trouve le sujet "grave" je connaissais ce syndrome pour avoir vue des reportages la dessus. C'est très étrange..et on se sent assez impuissant en fait devant tout ça... Bonne journée

Écrit par : L'elfe | 21/04/2006

Bonjour Fanidole, Je suis ravi de t'avoir changer un peu les idées ce matin. J'apprécie vraiment beaucoup ton courage, je pense à toi, je ne puis que t'encourager par la pensée
Bisous à toi et à Fanidolette
Cricri

Écrit par : Cricri | 21/04/2006

en réponse à ton com, je t'ai envoyé un mail!
je t'embrasse très fort

Écrit par : baby | 21/04/2006

MERCI! pour ton passage sur ma page.
Trite maladie que tu décris et qui doit être bien difficile à gérer.
Courage car tu en aura besoin.
Pleins de gros bisous

Écrit par : COCO ! | 21/04/2006

ma fanidole une fois de plus tu as touche mon coeur....

Écrit par : stephanie | 21/04/2006

Coucou ma belle jai mis ta recette sur mon blog merci beaucoup et ça m'a donner une idée cette semaine je vais faire un coucour de recettes .Je te poste dés que possible des recettes pour Fanidolette jai un livre pour enfants génial domage je ne saurais pas t'envoyer les photos .Dis cette maladie je croyais qu'il y avais plus de garçons que de filles qui l'avait ou je me trompe?.BISOUS A VOUS DEUX .Tonne

Écrit par : Tonne | 21/04/2006

Que le soleil soit avec toi et rechauffe ton coeur.
Bon week-end, gros gros bisous à ta petite puce.

Écrit par : Marc | 21/04/2006

hello! Salut Fanidole,merci de tes passages...Pour ce qui est de l'énigme,ce n'est pas bien compliqué,je t'aiderais en te disant que la plupart des gens portent une partie de la solution a leur poignet gauche (pour les hommes) et droit (pour les femmes)...
A part cela,ben 2 nouvelles : la premiere,c'est que voila le we,et on dirait qu'il va (enfin!) faire beau,et la deuxieme,c'est que je t'ai rajoutée dans mes liens... Gros bisous a toi et a Fanidolette !

Ps: ton prénom,c'est bien Céline? Moi,c'est Philippe. A+!

Écrit par : Libra | 21/04/2006

Y en a... Qui trouves cela bizzzzz arre???
Ben, faut me connaitre pour dire que c'est bizarre!!!
Car j'ai aussi des tics quand je perds les pedales!!!
Ben oui, j'ai les bras qui vont dans tous les sens(voir la figure de ceux qui me provoquent)!!!
La tête qui cogne ceux qui me les gonfles...
Et les pieds qui partent dans les boulles!!! lol
On a tous des tics, se ronger les ongles, se gratter les cheveux, sucer son pouce a 34ans, clinner des yeux et tant d'autres!!!
Mais les gens, certains, ne le savent même pas eux même qu'ils on des tiques!!!
Moi je dis, que en grandissant, cela s'apprend a ce gerer!!!
Je sais, qu'on a pas bcp d'amis, car les gens te prenne pour fou.
Moi, petit j'etais colérique, et je me mordais le poing et foncais sur les gens... Bien sur, sur ceux qui me provoquais!!!
Et maintenant, je ne le suis plus... Enfin, je l'espere!!! lol
Aller, courrage fanini... C'est une maladie comme une autre...
Et comme je dis tjrs... Vaut mieux etre pris pour fou, comme ca tu peux faire ce que tu veux!!!
Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz...
mustang68

Écrit par : mustang68 | 21/04/2006

Découverte.. ... de ton blog aujourd'hui, grâce au superbe poème de Syrius.Cette chaîne de bloggeurs est vraiment merveilleuse.Nous entendons parler de tant de choses, mais les connaître un peu plus grâce à des blogs comme le tien ne nous fait vraiment aucun tort! Je passerai aussi régulièrement prendre de vos nouvelles.
Gros bisous à toi et ta petite puce

Écrit par : Eliane | 23/04/2006

Les commentaires sont fermés.